Choisir ses portes de garage

Si vous entreprenez des travaux de rénovation dans votre maison, le moment est idéal pour changer vos menuiseries extérieures, et notamment pour transformer votre porte de garage. Dites adieu à l’ancien modèle manuel et choisissez la version motorisée.

Pour plus de praticité, pourquoi ne vous intéresser aux portes de garage motorisées ? Ce type d’installation vous facilitera la vie à bien des égards. Toutefois, cette installation ne se fait pas à la va-vite ! Des dispositions sont à prendre avant d’entreprendre vos travaux.

Ce qu’il faut savoir

Un certain nombre de critères interviennent dans le choix d’une porte de garage. Et avant de mettre en place une nouvelle porte de garage motorisée, certains points sont à prendre en considération. Cette structure doit avant tout respecter la configuration de votre abri de garage. Une largeur de passage doit être prise en compte selon la taille de votre véhicule et vous devez prévoir certains obstacles qui ne manqueront pas d’apparaître dans votre garage. Les principaux points à prendre en compte sont donc la hauteur et la largeur de la baie, la retombée ou la hauteur du linteau, l’écoinçon gauche et droit ou la surface du mur se trouvant entre la baie et le mur perpendiculaire le plus proche, ainsi que la longueur du refoulement gauche, droit et libre au plafond. Une fois ces données réunies, vous pouvez vous concentrer sur le modèle de porte qui vous convient.

Après avoir déterminé la taille de l’ouverture de votre abri de voiture, il est temps de trouver la porte idéale. Si l’entrée de votre garage est tout en largeur et si vous souhaitez économiser de la place, choisissez la porte sectionnelle plafond. Composée de panneaux articulés, elle coulisse à l’horizontale sur le plafond. Le modèle basculant composé d’un panneau coulissant qui se loge en parallèle du plafond ne nécessite pas d’arrangements spéciaux, mais il déborde vers l’extérieur. Une porte débordante ou non débordante est idéale pour gagner de la place en intérieur, mais elle gêne les piétons. Certaines versions sont également pratiques pour garder de l’espace en intérieur. C’est le cas du modèle à enroulement composé de lames qui s’enroulent dans un coffre grâce à des rails. Les professionnels du secteur proposent aussi des portes qui coulissent sur le côté ou des versions battantes pivotant vers l’extérieur sans empiéter sur l’espace piéton. Chacune de ces différentes portes peut être ouverte manuellement tout en étant motorisable.

Sans les mains

Si votre porte de garage n’est pas encore motorisée, sachez qu’il est toujours possible de le faire. Cependant, certains critères sont à prendre en compte. Si vous possédez une ouverture débordante ou semi-débordante, le mieux est d’opter pour un système de motorisation à chaîne se fixant au plafond et supportant de lourdes charges. Dans le cas où vous avez une porte sectionnelle ou faisant plus de 2,20 m de hauteur, choisissez un système de motorisation à crémaillère à fixer au plafond ou au mur qui accompagnera la porte dans ses mouvements. Un moteur tubulaire axial destiné aux volets roulants convient aux portes sectionnelles. Un moteur à bras composé de bras articulés est idéal pour les modèles battants.

Avant de faire poser un moteur quelconque sur l’ouverture de votre abri de voiture, sachez enfin que la pose de ce dernier nécessite une maçonnerie adaptée. Si l’installation est mal faite, le tout se détériorera rapidement. De plus, la porte de garage motorisée doit répondre à certaines conditions. Elle doit disposer d’une excellente isolation thermique et phonique tout en répondant parfaitement aux normes de sécurité européenne EN 13241-1 concernant le verrouillage anti-intrusion et la sécurité des enfants.

A lire aussi

Changer ses portes et fenêtres
Tout savoir des portes d’entrée
Portails : Comment bien les choisir ?
Fenêtres et portes fenêtres : les critères pour bien les choisir
Stores et Volets : ce qu’il faut savoir
Auvent et marquise : ce qu'il faut savoir
Faire installer des tonnelles et pergolas par un menuisier
Balcons, garde-corps et balustrades : ce qu'il faut savoir
Faire installer une véranda par un menuisier
Faire installer un abri dans son de jardin
Tout savoir de la terrasse bois
Faire construire son escalier extérieur : le choix du matériau

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter