Cabane, chalet ou garage : les multiples facettes de l’abri de jardin

Un abri de jardin est très pratique puisqu’il vous permet de profiter d’un espace de rangement pour stocker vos outils de jardinage ou d’une pièce supplémentaire à l’extérieur. Son installation nécessite toutefois le respect de certaines règles. Après notre article consacré à la menuiserie extérieure, découvrez ici l’essentiel à savoir sur les abris de jardin.


Les différents matériaux disponibles

Le bois demeure le matériau d’abri de jardin le plus courant. Par son aspect naturel et chaleureux, il s’intègre mieux à votre espace vert et est considéré comme plus esthétique. Par ailleurs il est recommandé d’opter pour des parois latérales en bois en raison de leur épaisseur, leur résistance et leur capacité d’isolation. Une cabane de jardin en bois se distingue également par le fait qu’elle puisse disposer d’un toit plat ou arrondi, et pas uniquement d’un toit classique en pente. Sa capacité d’isolation est aussi plus importante par rapport aux autres modèles. Cependant les abris en bois ont pour principaux inconvénients de nécessiter un entretien fréquent et d’être plus laborieux à monter.


Pour vous en prémunir, il est conseillé d’opter pour les abris en bois autoclave tel que le pin ou l’épicéa, présentant l’avantage d’être résistant aux insectes tout en étant imputrescible. Vous pouvez aussi opter pour le métal ou le PVC pour votre abri extérieur. En dehors d’un dépoussiérage régulier, ils ne nécessitent pas d’entretien particulier.

L’abri de jardin en métal se distingue en effet principalement par sa facilité d’installation et ses nombreuses possibilités en termes de couleurs. Peu onéreux, il reste cependant fragile face aux gros coups de vents et dispose d’une isolation plutôt faible. Son usage est donc généralement limité à l’entrepôt de matériel de jardinage (tondeuse, brouette, tronçonneuse…). À noter qu’un abri en métal nécessite un traitement anti-corrosion et ne convient pas si vous résidez en bord de mer.

Sachez cependant que contrairement au métal, le PVC présente un certain charme. De plus les abris de jardin en résine PVC sont durables, légers et présentent une excellente résistance aux variations de température. Pensez aussi aux modèles protégés contre les UV pour une meilleure résistance aux affres du temps.

Quelle utilisation faire d’un abri de jardin ?

Pour beaucoup, l’utilité d’un bâti se résume à stocker du matériel de jardin ou du mobilier encombrant ou à cacher les poubelles. Chez de nombreux propriétaires, on retouve donc dans ces abris tout ce qui, d’ordinaire, est sujet à y être rangé : une table ou un salon de jardin, des transats, un nettoyeur haute-pression, les plants en attentes pour le potager ou encore le bac à compost…

Attention, si vous envisagez d’y abriter des objets de valeurs tels qu’une table de ping-pong, un taille-haie ou une débrousailleuse, ne négligez pas l’aspect sécurité de votre abri. Au minimum, une simple serrure à la porte pourra vous prémunir d’éventuelles mauvaises visites. Si votre abri n’en est pas équipé, pensez également à la solution du cadenas.

Conseils pour choisir un abri ou une cabane de jardin

Pourtant, nombreuses sont les autres possibilités d’aménagement ! Si vous possédez par exemple un véhicule à protéger des intempéries, pourquoi ne pas profiter de la surface utile que vous offre votre terrain pour y contruire un garage en bois qui s’intégrera parfaitement à votre environnement ?

Votre voiture sera alors au sec toute l’année, mieux protégée qu’avec un simple carport. Idéal pour entreposer un camping-car ou une caravane pour éviter qu’il ne rouille l’hiver, avec un gain esthétique évident comparé à un garage en métal ! Si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez même pousser un peu plus loin la décoration de votre abri en fixant des bacs à fleurs à ses fenêtres.

Si vous optez pour un chalet de jardin, il peut aussi être considéré comme une annexe indépendante et habitable de votre maison. Pour un membre de la famille qui cherche à s’émanciper, ou pour en faire une pièce d’accueil et de couchage lorsque vous recevez des invités, aménagez-leur cette maisonnette comme espace personnel ! La pièce en plus pourrait aussi servir de salle de réception. Une attention toute particulière sera cependant à porter sur l’isolation et la gestion thermique du chalet, pour ne pas négliger le confort de ses occupants : en installant du double vitrage, un plancher chauffant ou en préférant une double porte isolante à une porte vitrée par exemple.

Enfin, sachez que quelle que soit l’utilisation que vous donnerez à votre abri, il vous sera toujours possible de profiter de son toit en pente ou d’un appentis supplémentaire pour y stocker, à l’extérieur, du charbon ou quelques bûches et stères de bois de chauffage pour vos soirées d’hiver. Cet emploi est à prendre en compte dans le choix de la toiture, car un toit plat ne pourra pas, s’il est restreint à la surface intérieure du bâtiment, protéger efficacement vos réserves de bois contre l’humidité. Vous pouvez également penser votre cabane comme un auvent pour y installer votre barbecue à gaz.

Récupérer l’eau de pluie grâce à un abri de jardin

Si votre maison n’est pas déjà équipée d’un tel sytème, la construction d’une annexe dans votre jardin peut être un excellent moyen pour récupérer l’eau de pluie avant qu’elle ne retourne au sol. Écologique et économique (sur le long terme), ce dispositif offre une plus grande autonomie dans votre consommation d’eau quotidienne et permet de subvenir à des besoins en eau non potable : pour votre lave-linge, votre chasse d’eau, pour laver votre voiture ou tout simplement pour l’arrosage de vos plantes.

Avec un taux de récupération d’écoulement avoisinant 90%, le système s’avère donc très efficace, dès lors que le bâtiment concerné ne dispose pas d’un toit plat, ce qui réduirait considérablement ses possibilités de récupération. Pour une efficacité optimale, privilégiez des tuiles ou de la tole ondulée, et disposez votre cuve ou votre récupérateur d’eau à l’arrière du bâti pour ne pas dénaturer votre jardin.

Quel prix pour un espace de rangement dans mon jardin ?

Au niveau du prix, les abris de jardin en métal sont les plus abordables avec un coût moyen compris entre 250 et 300 euros. Quant aux modèles en bois, leur prix tourne autour des 300-350 euros. Les versions les plus coûteuses sont celles fabriquées en PVC avec un prix moyen de 400 euros. Il est aussi nécessaire de prendre en compte les frais liés à la préparation de votre annexe : une dalle de béton ou de bitume sera nécessaire si votre terrain est trop instable pour y installer un bâti. L’intervention d’un professionnel en maçonnerie peut alors représenter une part importante dans le budget total de votre construction.

Qu’impose la loi pour la construction d’un chalet ?

Il faut savoir qu’un abri, une cabane ou un chalet de jardin sont considérés comme des constructions à part entière. En deçà de 5 m², aucune démarche administrative n’est requise. Pour une superficie comprise entre 5 m² et 20 m², vous devez effectuer une déclaration préalable des travaux. Les grands modèles, pour leur part, nécessitent la demande d’un permis de construire en bonne et due forme. De plus, votre abri de jardin doit se trouver à au moins trois mètres de la limite de la propriété de votre voisin s’il ne dispose pas d’un système d’évacuation d’eau.

Avant de vous lancer, prenez également en compte le fait qu’un abri de jardin deviendra une surface taxable de votre prorpiété donnant lieu, de ce fait, à une taxe d’aménagement différente selon votre lieu d’habitation (rapprochez-vous du responsable des impôts locaux de votre commune pour la connaître). Elle n’est cependant pas applicable à un petit abri de jardin inférieur à 5 m².

Autour de cette thématique

Pourquoi remplacer ses portes et fenêtres ?
Tout sur les portes d’entrée
Les portes de garage : en bref
Bien choisir son portail
Comment choisir ses fenêtres ?
Stores et volets : l’essentiel
L’installation de tonnelles et pergolas : en bref
Quel matériau pour mon escalier extérieur ?
Tout savoir de la construction de balcons
Faire construire une terrasse en bois
Les vérandas : en bref
Protéger et embellir son entrée avec une marquise ou un auvent