Portails : les critères pour bien les choisir

Les menuiseries extérieures jouent un rôle essentiel dans l’impression laissée par une maison. Le portail est ainsi, avant la porte d’entrée, un passage obligatoire pour accéder à une habitation. Bien plus qu’un élément décoratif, il s’agit d’une partie importante de la maison.

Les options disponibles

Avant d’installer votre portail, vous devez choisir une forme convenant parfaitement à l’architecture de votre maison. Si votre demeure est plutôt de style français, les modèles droits ou rectangulaires feront l’affaire. Si votre domicile est de style champêtre, rien ne vaut les modèles biaisés ou en « V » disponibles en version haute ou basse. Le portail cintré, courbé, bombé ou incurvé est esthétique et convient aux maisons au cachet contemporain. Le modèle dit en chapeau de gendarme est une variante de la version cintrée. Parfait pour les habitations modernes, il apporte un côté ludique et chaleureux à l’entrée.

Après avoir choisi la forme de votre portail, vous devez sélectionner le matériau qui le composera. Votre choix devra se faire en fonction du niveau de sécurité, de l’esthétisme, de l’environnement et du coût de la pose de l’ouverture. Un modèle en PVC, pratique et économique, ne rouillera pas et ne nécessitera pas d’entretien particulier. Néanmoins, il manque d’esthétisme et peut se déformer facilement. Un portail en aluminium n’a pas besoin d’entretien, car ne rouillant pas et étant recyclable. Cependant, il est onéreux et se déforme facilement. La version en bois est abordable, esthétique et surtout écologique, mais elle nécessite un entretien régulier. Le modèle en fer forgé est très résistant et peu onéreux. Toutefois, il doit être traité contre la corrosion tous les 2 ou 4 ans, ce qui peut revenir assez cher.

Le portail étant le passage obligatoire pour entrer dans une propriété, il est important de s’assurer que ce dernier corresponde parfaitement aux lieux. Pour cela, assurez-vous en premier lieu que le type d'ouverture du portail ne posera pas de problème. Selon l’espace disponible, vous pouvez opter pour un modèle battant, coulissant ou à relevage de pente. La première variété de portails est la plus classique. S’ouvrant vers l’intérieur ou l’extérieur, elle nécessite toutefois beaucoup d’espace. Le modèle coulissant s’ouvre sur le côté et permet un gain d’espace conséquent. Cependant, un grand espace de dégagement sur le côté est nécessaire. Si l’accès à votre maison se fait sur une pente, optez pour le modèle à relevage de pente. Ce dernier s’ouvre tout comme le portail à battant et s’adapte parfaitement à l’inclinaison du terrain. Si vous n’aimez pas perdre du temps à sortir et pousser votre ouverture, pensez à l’installation d’un moteur. À bras articulés, à vis sans fin ou vérin, au sol ou semi-enterré et coulissant, ce système s’adapte à tous les modèles du marché. Cependant, assurez-vous que les fixations conviennent au portail, que le sol n’entravera pas le moteur et que l’ouverture ne gênera pas la voie publique. À savoir que l’alimentation du système se fera à l’électricité ou à l’énergie solaire.

A lire aussi

Portes de garage : l'essentiel à savoir
Changer ses portes et fenêtres
Tout savoir des portes d’entrée
Fenêtres et portes fenêtres : les critères pour bien les choisir
Stores et Volets : ce qu’il faut savoir
Auvent et marquise : ce qu'il faut savoir
Faire installer des tonnelles et pergolas par un menuisier
Balcons, garde-corps et balustrades : ce qu'il faut savoir
Faire installer une véranda par un menuisier
Quel matériau pour mon escalier extérieur ?
Faire installer un abri de jardin
La terrasse bois en bref

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter