Quels critères pour choisir mes portes intérieures ?

Dans le cadre des prestations de menuiserie intérieure, le choix des portes est très vaste. Type de porte, structure, style, matériau... Il existe de nombreux critères de choix. Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous avons spécialement concocté ce dossier.

A chaque pièce sa porte

Le choix d’une porte intérieure va être largement conditionné par son aspect esthétique, mais doit également prendre en considération certains critères techniques en termes d’aménagement de l’espace et d’isolation thermique et acoustique.
Il convient donc, en premier lieu, de choisir ses portes intérieures en fonction des pièces auxquelles elles vont être destinées. En effet, on choisira des portes présentant des propriétés différentes selon qu’on la destine à une chambre, un salon ou une cuisine. Ainsi, une porte ayant vocation à séparer le garage du reste de la maison devra présenter de bonnes performances en termes d’isolation thermique, tandis que pour une pièce bruyante, on privilégiera les qualités d’isolation acoustique.

Quel type de porte intérieure choisir ?

Il existe plusieurs types d’ouvertures de portes intérieures :
• Les portes battantes ou blocs portes constituent le modèle le plus répandu. L’ouverture, qui se fait d’un côté seulement, est toujours facile et rapide
• Les portes coulissantes vous permettront d’optimiser l’espace et apporteront une touche raffinée à votre intérieur
• Les portes pliantes ou accordéon permettent également un gain de place mais sont peu esthétiques
• Les portes pivotantes, très esthétiques, se fondent dans le décor

Quel style ?

Vous pouvez opter pour une porte pleine ou vitrée, là encore selon la pièce à laquelle vous la destinez.
Pleines, elle séparent intégralement les deux pièces et offrent une parfaire intimité. Ce type de porte est idéal pour fermer une chambre ou des WC. Vitrées, elles procurent une certaine luminosité à la pièce. On les emploie notamment pour les cuisines, les salles à manger ou les salons.

Quelle structure ?

Vous pouvez choisir entre une porte :
• Standard ou alvéolaire : Composée de carton ou d’aggloméré, elle présente une isolation phonique de base
• Tubulaire : Plus résistante, elle est phoniquement performante grâce à son âme en polystyrène
• Isotherme: Elle isole contre le froid et est donc idéale pour séparer une pièce « froide » (garage, grenier) d’une pièce bien chauffée. Elle permet d’économiser jusque 37% de sa facture énergétique comparé à une porte standard
• Acoustique : On la place généralement dans les WC ou dans les chambres. Elle permet d’isoler du bruit.
Vous pouvez également opter pour une porte coupe-feu. Et, pour une meilleure isolation, vous pouvez également faire rénover vos portes intérieures.

Quel matériau ?

Le choix du matériau va quant à lui être déterminant en termes d’esthétismes comme de propriétés isolantes.
Il existe principalement trois matériaux pour les portes intérieures : le bois, l’aluminium et le verre
• Le bois : Elégant et chaleureux, c’est un excellent isolant thermique
• L’aluminium : Design et moderne, il faut toutefois le choisir en double paroi car ses qualités en matière d’isolation thermique sont assez faibles
• Le verre : Il conjugue esthétisme et qualité. Lumineux, il offre des qualités isolantes intéressantes quand il est en double ou triple vitrage
Ces différents matériaux peuvent également être associés entre eux pour de meilleures performances thermiques et acoustiques et pour un plus grand esthétisme.

Sujets similaires

Fabrication et installation d'escaliers
Ce qu'il faut savoir de la menuiserie et agencement intérieur
L'essentiel de la construction et pose de mezzanine
Verrière intérieure: cloisonner en optimisant la luminosité

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter